LE PROJET

La formule Toits d’union

Une formule inédite d’habitat 2 en 1, à la campagne, pour tous les âges : un habitat inclusif au cœur d’un habitat participatif !

Au cœur du lieu, un habitat inclusif

5 personnes âgées dépendantes y vivent en colocation. Les personnes de l’habitat inclusif sont locataires, payent un loyer ainsi qu’une redevance pour couvrir les frais inhérents aux charges de la vie quotidienne. Ils ont la possibilité de mutualiser leur APA. Cet habitat inclusif accueille également à terme les locaux d’un service d’aide à la personne, et un espace de formation (voir Les enjeux).

Autour de cet habitat inclusif, un large habitat participatif se déploie en voisinage bienveillant

12 à 15 logements y accueillent des personnes de tous âges. Les habitants de l’habitat participatif sont locataires de leur logement ou propriétaires des parts sociales qui lui correspondent. Ils partagent les charges liées à l’entretien et au fonctionnement des espaces communs.

Un tiers-lieu

pour tous les habitants et pour les voisins de la commune. On s’y retrouve pour papoter, disserter, boire un verre ou manger un p’tit plat régional au café restau associatif à l’esprit guinguette, champêtre et convivial.

Au sein de Toits d’union

chaque toit est discrètement connecté aux autres par un lien de voisinage solidaire et bienveillant. Que ces relations s’expriment et se vivent à l’intérieur de l’habitat participatif, dans l’habitat inclusif ou entre tous les habitants, le partage et le vivre ensemble sont les piliers de ce lieu de vie, même si la vie privée de chacun est toujours préservée et respectée.

Toits d’union est accueilli dans une commune solidaire du projet

Cette commune ou les communes proches offrent un ensemble de services publics et privés, permettant de répondre aux besoins du quotidien : administrations, transports en commun, commerces, producteurs locaux, école, centre hospitalier, ….

Toits d’union est en partenariat avec une palette d’acteurs implantés sur le territoire

Ils gravitent autour du projet et apportent une réponse partagée et adaptée aux besoins de l’habitat inclusif :

  • pour la gestion de l’habitat : bailleur, IML, …
  • pour l’accompagnement médical, para-médical et médico-social : médecin et infirmières, kinésithérapeute, orthophoniste, services à la personne, …
  • pour l’accompagnement social et familial : CLIC, protection des majeurs, familles et proches aidants, …
  • pour la vie socio-culturelle : bénévoles, associations locales, …
Aquarelle : Ludivine Alligier