L’HABITAT INCLUSIF

…Une maison pour les aînés

L’habitat inclusif est une grande maison située au cœur du lieu de vie, au sein de l’habitat participatif.

Elle accueille 5 personnes qui, en raison de leur grand âge ou d’une maladie, ne peuvent plus gérer seules leur quotidien.

Certaines d’entre elles ont un parent (enfant, petit enfant, conjoint) qui vit dans l’habitat participatif. Cela permet à chacun de vivre dans son chez-soi tout en maintenant et en nourrissant les liens familiaux.

Ces personnes ont choisi de vivre dans cette maison pour terminer en beauté leur toute dernière tranche de vie, dans un environnement sécurisant qui les rassure et les protège mais ne les enferme pas.

… dans laquelle je continue ma vie comme je l’entends, avec seulement l’aide dont j’ai besoin…

Ces 5 personnes sont accompagnées sur place par des professionnels libéraux et par des auxiliaires de vie formés à l’accompagnement bienveillant des personnes vulnérables. Pour autant elles souhaitent participer autant qu’elles le peuvent encore à la vie quotidienne et chaleureuse de cette maison : aller au marché ou au jardin, préparer les repas, ranger leur intérieur, accueillir leurs visiteurs, faire des confitures et dévoiler leurs secrets culinaires, rester en lien avec l’extérieur tout en respectant leurs rythmes et leurs envies. L’objectif d’une activité n’est jamais d’occuper la personne, mais de contribuer à son bien-être, d’être vecteur d’apaisement, de lien social, de communication, d’estime de soi. Elle est ce qui donne du sens pour chacun à la vie de l’instant.

… qui m’offre à la fois un cocon qui me ressemble…

Dans cette maison, la chambre – espace de toilette reflète la personnalité et les goûts de chaque personne : c’est son lieu d’intimité par excellence. Ceux qui y pénètrent sont soit ses invités, soit les professionnels ou bénévoles qui lui fournissent avec son accord l’aide ou la présence dont elle a besoin ou envie. La toilette et les soins du corps y sont prodigués dans d’excellentes conditions.

.… un espace de convivialité et de partage…

Les autres espaces sont communs et conçus de manière à favoriser les meilleures conditions d’un partage ou d’un moment de bien-être : une cuisine adaptée qui permet à tous de mettre la main à la pâte, un salon chaleureux où l’on peut contempler le feu danser dans la cheminée ou papoter avec ses invités dans un petit coin secret, une salle de balnéo pour de profonds moments de détente, un vaste jardin théâtre de rencontres avec les nombreux voisins, les oiseaux et autres visiteurs…

.… un lieu de vie où mes enfants et petits-enfants peuvent passer du bon temps avec moi et même prêter main forte à ceux qui m’accompagnent …

Les proches des habitants de l’habitat inclusif sont invités à participer à l’accompagnement de leur parent, grand-parent ou conjoint : fournir aux professionnels des informations précieuses sur ses habitudes de vie, ses goûts, ses capacités restantes, mais aussi venir partager avec lui un moment quel qu’il soit.

S’ils sont éloignés géographiquement de Toits d’union, une chambre leur est proposée le temps de leur séjour. 

… implanté au cœur d’un grand habitat participatif dont les habitants petits et grands sont autant de gardiens attentifs…

Quant aux habitants de l’habitat participatif, ils sont tous invités à veiller sur leurs voisins les plus fragiles, de la manière qui leur convient, différente pour chacun et évolutive. Ils en parlent ensemble régulièrement, afin d’agir en conscience, en respectant les envies mais aussi les limites de chacun. 

… et dans lequel je peux vivre jusqu’au bout de ma vie si je le souhaite !

Les habitants de l’habitat inclusif peuvent faire le choix de rester dans cet habitat jusqu’à leur mort. Un accompagnement de fin de vie est alors mis en place, avec tous les partenaires : proches, professionnels, hospitalisation à domicile et équipe mobile de soins palliatifs le cas échéant. Tout est mis en œuvre pour que le cadre de cette fin de vie s’adapte à la personne, à ses symptômes et à ses besoins physiques, psychiques et spirituels. 

Le saviez-vous ?…

« N’oubliez pas, être vieux, c’est être jeune depuis plus longtemps que les autres. C’est tout. » Le Chat, Philippe Gelück

A Toits d’union, nous aimons entendre nos aînés nous parler de ce privilège, en mots, en sourires ou en chansons, même quand ils en ont oublié les paroles…

Que dit la loi ?