L’HABITAT PARTICIPATIF

Un collectif d’habitants…

L’habitat participatif implique que plusieurs personnes se regroupent avec le projet de concevoir, créer et gérer leur habitat. A Toits d’union, l’habitat participatif est constitué de logements indépendants répartis tout autour de l’habitat inclusif. Certains des habitants ont un proche (parent, grand-parent, conjoint) qui y vit. Cela permet à chacun de vivre dans son chez-soi tout en maintenant et en nourrissant les liens familiaux.

L’habitat participatif accueille 12 à 15 foyers de tous âges – couples, familles avec enfants, célibataires – qui ont choisi ce modèle d’habitat pour sortir de l’individualisme et construire un vivre ensemble centré sur les valeurs qu’ils partagent.

… créateur d’une joyeuse dynamique

Ce vivre ensemble, ils l’inventent au fil des jours pour un temps donné ou sur le long cours, en réponse aux besoins, envies, rêves…qu’ils nourrissent :

  • se retrouver régulièrement autour d’un repas pour faire découvrir leurs meilleures recettes, celles qui étonnent et celles qui réconfortent…
  • faire vivre un grand jardin potager et un verger pour garnir leurs assiettes de l’abondance de produits en circuit « plus que court »…
  • être point relais d’une AMAP pour compléter cette production et ouvrir le lieu à d’autres personnes de passage
  • improviser des parenthèses en petits ou grand comité pour regarder un film, écouter son voisin raconter son voyage, jouer de la musique et danser, tricoter, philosopher, rire, ou tout simplement boire une tisane
  • Construire une tonnelle pour y accueillir des musiciens l’été au jardin
  • se relayer pour organiser des après-midi récréatifs pour les plus jeunes

… attentif à créer un équilibre entre vivre ensemble et intimité de chacun….

L’habitat participatif offre à chacun espaces privés et espaces communs.

Ces espaces communs sont définis ensemble et en amont. Ils permettent la mutualisation, la rencontre, et soutiennent le vivre ensemble :

  • une salle commune, Cœur de Toits d’union, pour toutes sortes d’activités
  • des chambres d’amis, pour les amis, les visiteurs de Toits d’union, et aussi pour les proches des personnes âgées de l’habitat inclusif lors de visites prolongées à leur parent
  • une salle multimodale incluant des bureaux partagés
  • une buanderie, lavoir revisité de nos grand-mères, lieu de rencontre du quotidien
  • un jardin et des espaces de belle verdure
  • un atelier de bricolage
  • un poulailler

… au service d’une solidarité familiale et de voisinage…

Une des formes de solidarité des habitants de l’habitat participatif s’exerce en direction des personnes âgées dépendantes de l’habitat inclusif. Qu’un lien familial les unisse à l’une de ces personnes ou qu’ils soient simplement voisins, ils constituent ensemble un voisinage bienveillant pour ces aînés du lieu. Ils se rencontrent régulièrement, soit de façon spontanée, au jardin par exemple, soit de façon choisie :

  • dans l’habitat inclusif, pour partager leur plat du jour ou prendre part à la soirée violoncelle-tarte tatin-coin du feu…
  • dans l’habitat participatif, à l’occasion d’une fête pour l’arrivée de nouveaux habitants ou pour participer à l’activité corporelle du moment

Les habitants de l’habitat participatif ont également tout loisir de faire profiter les personnes de l’habitat inclusif qui le souhaitent d’une escapade au marché du village ou d’un pique-nique à la fraîche au bord de la rivière, et aussi de venir réapprendre auprès d’elles la valeur inestimable de leur santé, de leur jeunesse et du temps présent…